Programme FEMPOCO 2019

Le choix du thème de l’année FEMPOCO 2019 s’explique par le choc causé par l’assassinat de la militante féministe noire Marielle Franco, il y a un an, le 14 mars 2018. La situation politique et sociale au Brésil nous interpelle et nous pensons utile d’orienter nos réflexions et nos lectures sur la question des femmes et des inégalités dans ce pays voisin de la Guyane. Le séminaire a ainsi exploré une nouvelle série de textes grâce à des chercheurs de divers horizons institutionnels et disciplinaires. Le programme a été préparé avec l’aide précieuse de trois collègues lusophones spécialistes du Brésil à l’Université de Guyane : Rosuel Lima-Pereira, Silvia Macedo et Giulia Manera qui nous a rejoints dans l’organisation du séminaire FEMPOCO. Un grand merci à lui et à elles.
 

Séance 1 (initialement prévue en mars) : Vendredi 17 mai 2019, Silvia Macedo (Université de Guyane), « Femmes et organisations amérindiennes. Peut-on parler d’un féminisme amérindien au Brésil ? » Répondant : Damien Davy (LEEISA, CNRS, Guyane) avec les interventions de Claudette Labonté et d’Anne-Marie Chambrier. 

Séance 2 : Lundi 29 avril 2019, Giulia Manera (Université Paris-Nanterre), « Nisia Floresta et les luttes féministes de la fin du XIXème siècle au Brésil ».  Répondante : Soizic Croguennec (Université de Guyane)

Séance 3 : Vendredi 7 juin 2019, Rosuel Lima Pereira (Université de Guyane) « Entre la fonction sacerdotale et la réalité sociale : le rôle religieux des femmes au Brésil » Répondante : Tina Harpin (Université de Guyane)

Séances 4 et 5 : Mardi 19 novembre, Silvana da Souza Nascimento (Université de São Paulo) « Questions trans* au Brésil : défis et perspective », répondante : Silvia Macedo (Université de Guyane) et Natali Costa (UNIFAP) « Destin de femme dans L’Heure de l’étoile de Clarice LISPECTOR », répondante : Giulia Manera (Université de Guyane)

Séance 6 : Vendredi 29 novembre, Daniel Rodrigues (Université de Clermont Auvergne) « Matrimoine afro-brésilien : Conceição Evaristo e ses escrevivências » Répondante : Guiomar de Grammont (Université fédérale de Ouro Preto, Brésil)

Séance 7 : Lundi 16 décembre, Virginie Larmet (Université de Guyane) « Nourrices noires au Brésil : traces et non-dits ». Répondant : Sébastien Chapellon (Université de Guyane).

Séance 8 : Mardi 17 décembre, projection du film Baronesa de Juliana Antunes, 2017, débat animé par Silvia Macedo et Tina Harpin (Université de Guyane).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search